Actus

À la une

9
Septembre
2014

L’Office International du Coin de Terre et des Jardins Familiaux s’est réuni du 28 au 30 août 2014 à Utrecht. La délégation française était représentée par son Président Gil Melin, Hervé Bonnavaud, membre du Bureau en charge des Relations Internationales, Laurence Morin, administratrice et Jérôme Clément, directeur.

Cette organisation non gouvernementale dont la France est un des membres fondateurs est agréée par le Conseil de l’Europe. Cette OING regroupe les fédérations de 14 pays européens – Allemagne, Belgique, Danemark, Finlande, France, Royaume Uni, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Slovaquie, Suède, Suisse et un membre associé – le Japon soit environ 3 millions de familles de jardiniers.

Ces pays sont animés par un même idéal de préservation de l’environnement et souhaitent améliorer la qualité de vie en milieu  urbain. Ils œuvrent en vue d’une protection juridique efficace des jardins familiaux dans tous les pays.

L’objectif de ce congrès était clair : démontrer la multifonctionnalité et les innovations des jardins familiaux pour mieux protéger les sites, les développer et répondre à la demande croissante de jardins.

Les apports des jardins familiaux sont significatifs du point de vue économique, environnemental, éducatif et en termes de santé. Evidents pour tous les jardiniers des Fédérations adhérentes à l’Office International, ces bienfaits doivent être expliqués aux différents publics : journalistes, élus, grand public…

Les 13 fédérations européennes présentes ont choisi de s’exprimer via différents outils de communication : diaporamas, films… pour mettre en lumière les richesses des jardins familiaux.

Ces présentations, projections ont suscité de nombreux échanges et ont permis d’appréhender la diversité des activités pratiquées dans les jardins pour des publics très divers. La France a présenté le film : La Belle Mutation des jardins familiaux qui a reçu un très bon accueil en mettant en avant une partie des innovations réalisées par la FNJFC.

Des ateliers ont ponctué ces journées et la délégation française a notamment échangé avec des chercheurs du programme de recherche GESSOL (« Fonctions environnementales et GESTion du patrimoine SOL ») qui s’intéresse aux liens entre le jardinage et la santé ainsi qu’avec la responsable du programme européen COST auquel la France participe depuis 2013.

Des visites de jardins ont également été organisées pour alimenter les différents débats.

Le prochain congrès aura lieu à Vienne en 2016 à l’occasion du centième anniversaire de la Fédération autrichienne et le suivant sera organisé en France en 2019 par la FNJFC.

#
24
Juillet
2014

Faites des papillons, chenilles, escargots et limaces, les stars de votre jardin !

Paons du jour, Belles-Dames, Escargots de Bourgogne, Limaces léopard… vous croisez sans doute la route de ces petites bêtes, parfois, dans votre jardin.

Mais vous êtes-vous penchés pour plonger dans leur monde fascinant ? Butinant, rampant, grignotant ou volant, les hôtes de vos jardins ne cessent de vous surprendre ! Epatez-nous et partagez avec Noé vos plus beaux clichés en participant au concours photo 2014 dédié aux papillons, chenilles, escargots et limaces de l’Observatoire de la Biodiversité des Jardins !

Le concours est ouvert du 15 juillet au 31 octobre 2014.

Pour connaître toutes les informations liées à ce concours, cliquez ici

#
3
Juin
2014

12-14 juin 2014 : Colloque et Assemblée Générale de la FNJFC à Gradignan


Valorisation des friches, biodiversité et lien social à l’honneur

Ancrée dans l’histoire sociale de la France, la Fédération Nationale des Jardins Familiaux et Collectifs, association loi 1901, est la référence française des jardins familiaux depuis plus de 100 ans. La Fédération rassemble 25 000 familles de jardiniers réparties en 250 structures associatives sur la totalité du territoire français. En Ile-de-France, elle gère directement pour ses partenaires (collectivités locales et bailleurs sociaux essentiellement) plus de 3 500 parcelles de jardins sur 85 sites.

Avec le soutien de la Ville de Gradignan, la FNJFC organisera son Congrès annuel au Théâtre des Quatre Saisons. Au programme de ces journées : tables rondes, débats et radioscopie du mouvement en 2013.

Les responsables associatifs seront également conviés à découvrir les richesses locales. Une visite des jardins familiaux de la Teste-de-Buch et de Gradignan sera organisée le vendredi 13 juin et mettra en avant les nouvelles facettes des jardins : jardinage au naturel, mares et parcelles pédagogiques, ruchers, parcelles pour personnes à mobilité réduite, …

Le Verger-Refuge de l’Eau Bourde de Gradignan fera également partie du programme de découverte le samedi 14 juin. Ce verger est un bel exemple de reconversion d’une friche urbaine en espace de biodiversité et illustre le thème du colloque d’ouverture du Congrès : « De friches en jardins ». Ce colloque, destiné notamment aux élus et aux bailleurs sociaux, se déroulera le 12 juin et évoquera les différents types de friches ainsi que leurs enjeux urbains, sociaux, économiques et environnementaux.

Agricoles, mais aussi urbaines, commerciales, industrielles, les friches constituent un véritable enjeu dans un contexte de raréfaction du foncier et du principe de la ville qui se reconstruit sur elle-même. Certaines friches ne sont pas valorisables pour la construction et peuvent accueillir des jardins publics, collectifs… Dans ce cadre, les jardins familiaux et collectifs offrent une véritable opportunité de valorisation de ces espaces et apportent une réponse concrète à la problématique de l’agriculture urbaine.

Ces trois journées de rencontres permettront de mettre en lumière le nouveau visage des jardins familiaux. A la fonction uniquement alimentaire de ses débuts, la Fédération ajoute désormais de nouvelles fonctions : sociale, éducative, pédagogique, écologique, environnementale, thérapeutique… Désormais, les jardins répondent aux besoins d’une société en mutation. Les jardins ont réinvesti le cœur des villes : les habitants recherchent de plus en plus un contact avec la nature pour lutter contre le stress. Ils sont heureux de disposer de fruits et légumes sains. Les sites de jardins familiaux sont des réserves de biodiversité au cœur des villes, des lieux d’éducation au respect de l’environnement et au développement durable. Ces jardins sont également des écoles de citoyenneté et permettent de retrouver une solidarité inter-générations.

#
2
Juin
2014

Ce printemps c’est décidé, j’accueille la biodiversité !

L’Assemblée Nationale a récemment adopté la loi Labbé 1. Signataire de l’accord cadre du plan Ecophyto 2018 2, Noé Conservation invite dès ce printemps tous les jardiniers de France à adopter progressivement 10 gestes simples pour

accueillir la biodiversité et privilégier les méthodes alternatives aux pesticides.  Chaque semaine jusqu’au 30 juin, Noé donne rendez-vous aux jardiniers pour découvrir un geste de la Charte Jardins de Noé.

Les 10 gestes de la Charte des Jardins de Noé :

  • Je laisse un coin de jardin au naturel
  • Je mets en place une prairie fleurie naturelle
  • J’aménage des habitats pour la faune locale
  • Je réduis ma consommation d’eau
  • Je fais un compost
  • Je limite l’éclairage nocturne
  • Je favorise les plantes locales
  • J’améliore mon sol naturellement
  • Je protège mes plantes naturellement
  • Je deviens porte-parole de la biodiversité


Pour prendre connaissance du communiqué de presse de Noé Conservation, cliquez ici

1 La loi Labbé vise à interdire l’emploi des pesticides chez les particuliers d’ici 2022. Elle a été adoptée le 23 janvier 2014 par l’Assemblée Nationale.

2 Le plan Ecophyto 2018 vise à réduire l’usage des pesticides de moitié si possible d’ici 2018. Noé est signataire de ce plan sur le volet Zone Non Agricole concernant les jardiniers amateurs.

#
24
Mai
2014

L’Association Orléanaise pour les Jardins Ouvriers et Familiaux a 110 ans !

Jean-Claude Férail et les membres de l’AOJOF ont fêté les 110 ans de leur association le samedi 24 mai 2014

En 2014, les jardins familiaux d’Orléans permettent à près de 400 familles de se rencontrer sur 12 sites à Orléans et dans l’agglomération (ce qui représente une surface de 12 hectares) et de partager ensemble leur passion du jardinage tout en préservant des espaces de biodiversité en ville.

Pour Jean-Claude Férail, « le jardin familial est toujours un lieu privilégié, il est indispensable pour l’économie de certaines familles, il reste un lieu de convivialité et de rencontres où on vient prendre l’air, discuter, faire de l’exercice, récolter, respirer… Tout ce qui est bon pour le moral de nos concitoyens urbains ».

Thierry Cousin, Maire de la Commune, Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret, Patrick Lancelin, directeur territorial de GrDF Loiret, Bernard Fleury, président de la Société d’Horticulture d’Orléans et du Loiret et de nombreux invités ont partagé un déjeuner dans la salle des fête de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin avant d’assister à une pièce de théâtre écrite par le vice-président de l’association, Christian Drufin,  « Touche pas à mes jardins ».

Durant cette année anniversaire, L’Association Orléanaise pour les Jardins Ouvriers et Familiaux participera à différentes manifestations liées au jardinage pour aller à la rencontre du public.

Bon anniversaire et tous nos vœux de bonnes récoltes !

#