Colloque juin 2014

  La FNJFC a organisé un colloque   - De friches... en jardins - le 12 juin 2014 à Gradignan (33).
Cliquez ici

Adhérents

Connexion : mode d'emploi

En tant qu'adhérent et en fonction de vos responsabilités, vous pourrez accéder à un espace dédié avec des documents spécifiques via le menu Publications.

 

Pour vous connecter à notre site Internet, vous devez disposer d'un identifiant et d'un mot de passe.

 


En savoir plus

Jardins

Les nouveaux jardins

Ancrée dans l’histoire sociale de la France et de l’Europe, la FNJFC est la référence française des jardins familiaux.


En savoir plus

Missions

Conception

Créé au sein de la Fédération en 1994, le bureau d’études s’est spécialisé dans la conception de jardins familiaux sur l’ensemble du territoire, répondant ainsi aux sollicitations des associations adhérentes, des collectivités locales, des bailleurs sociaux et d’autres partenaires publics ou privés.


En savoir plus

Magazine N°484
Édito

juillet-août 2014

Jardin Familial N°484

Chères jardinières, chers jardiniers,

Voici donc l’été et ses promesses de récoltes au sein de nos enclos potagers où chacun a pu apporter toute son attention pour observer, déduire et agir en conséquence pour que ses espoirs de cueillette ne soient pas vains tout en respectant notre charte sur l’environnement.

Notre Fédération vient de clore son Assemblée Générale et son Congrès à Gradignan, avec en ouverture un Colloque sur le thème «De friches en Jardins ». J’ai animé quelques jours plus tard pour un groupement aquitain une journée d’échanges sur les jardins collectifs. N’étant pas devin, je ne peux donc prétendre écrire sur ce qui va ressortir de ces temps de rencontre et d’échanges, le prochain numéro de notre revue s’en fera forcément l’écho fidèle. Cependant je voudrais préciser deux points qui me paraissent essentiels.

Le premier concerne notre Fédération que j’ose comparer à une parcelle de jardin dans laquelle nous investissons nos énergies, nous projetons nos envies, nous recherchons les meilleures alliances et effectuons les choix que nous prétendons judicieux. Nous sortons d’une période de trois ans d’intempéries, où des collaborateurs nous ont malheureusement quitté et d’autre ont failli, fragilisant notre fonctionnement en chargeant la barque de ceux qui sont restés et des bénévoles qui ont assuré l’essentiel. Malgré des recrutements récents tout n’est pas encore rentré dans l’ordre : difficultés de contact, non réception de votre revue, retard dans les remboursements des assurances sont encore des événements trop fréquents, mais le plus dur est en voie d’achèvement ; nous allons enfin retrouver une situation financière fiable et donc nous allons pouvoir gérer notre Fédération en disposant d’outils et de données sincères. C’est un travail de l’ombre mais fondamental et je remercie toutes celles et ceux qui ont permis ce retour à la clarté. Comme je m’y suis engagé nous vous devons la transparence sur notre gouvernance et notre considération pour les tentatives respectueuses de nos valeurs que vous souhaiterez mettre en place dans vos structures. Ainsi le Comité Local de DIJON, qui va se transformer en trois associations qui prendront leur envol simultanément à l’automne prochain, est un exemple de ce travail patient, parfois douloureux, mais d’où les hommes et les femmes de bonne volonté ressortent grandis et fiers d’avoir accompli leur tâche. Un autre chantier est en cours, il concerne la bonne ville de Tourcoing, qui abrite notre plus grande association, plus de 1100 jardiniers et, où, malgré les on-dit, les déclarations et les agissements intempestifs de certains agitateurs nous sortirons par le droit et le haut pour une nécessaire évolution vers une gouvernance moderne de nos associations dans un esprit respectueux de la citoyenneté.

Le jardinage doit nous enseigner la sagesse comme l’humble graine possède en elle la puissance et la force nourricière. Ceci rejoint le deuxième point que je voulais préciser, l’actualité nous montre que la société attend de nous des réponses face aux difficultés alimentaires et environnementales. Que nous soyons, jardiniers, administrateurs ou salariés, nous avons des savoir-faire inestimables et reconnus par nos partenaires et certains décideurs et nous devons œuvrer dans ce sens. Dans le prochain numéro je pense être en mesure de vous présenter une organisation territoriale qui devrait faciliter notre présence auprès des responsables et des gestionnaires, pour que notre association puisse se développer pour le bonheur de tous.

En conclusion, je voudrais remercier Michèle Roncin pour le travail accompli au sein des jardins franciliens pendant 35 années de labeur et Mamy Raharijaona qui, pour des raisons de santé, souhaite mettre fin à son contrat.

Gil Melin - Président de la FNJFC

Voir l'édito

Adhérer


Conseils, formations, assurances, lettres d’information et magazine Jardin Familial de France, médiations, financements, représentation auprès des autorités…

Si vous êtes une association et que vous souhaitez adhérer à une Fédération qui saura vous écouter, vous défendre, vous accompagner et vous informer
                                                                         cliquez ici