Jardinez la biodiversité

Pour améliorer ses connaissances et participer à une aventure scientifique collective
Cliquez ici

Adhérents

Connexion : mode d'emploi

En tant qu'adhérent et en fonction de vos responsabilités, vous pourrez accéder à un espace dédié avec des documents spécifiques via le menu Publications.

 

Pour vous connecter à notre site Internet, vous devez disposer d'un identifiant et d'un mot de passe.

 


En savoir plus

Jardins

Les nouveaux jardins

Ancrée dans l’histoire sociale de la France et de l’Europe, la FNJFC est la référence française des jardins familiaux.


En savoir plus

Missions

Conception

Créé au sein de la Fédération en 1994, le bureau d’études s’est spécialisé dans la conception de jardins familiaux sur l’ensemble du territoire, répondant ainsi aux sollicitations des associations adhérentes, des collectivités locales, des bailleurs sociaux et d’autres partenaires publics ou privés.


En savoir plus

Magazine N°490
Édito

juillet-aout 2015

Jardin Familial N°490

Chère Jardinière, cher Jardinier,

Voici deux mois, s’ouvrait à Milan l’Exposition Universelle dont le thème est ''Nourrir la planète, énergie pour la vie''. Le pavillon de la France fait la part belle à notre agriculture et à notre patrimoine agroalimentaire et agro-industriel. Belle initiative puisqu’il faudra, à l’horizon 2050, nourrir 9 milliards d’êtres humains. Or, dès l’ouverture, une partie de la jeunesse internationale conteste l’expression même de cette démonstration de la technologie en remettant en cause l’organisation économique mondiale. Devons-nous nous interroger sur ce phénomène ? Penser que le nombre d’êtres humains doit forcément croitre ? Accepter de vivre dans des villes inexorablement croissantes ? Comment nourrir ces mégalopoles émergentes qui dans les pays émergés semblent être d’une incroyable violence. Qu'y aura-t-il entre ces mégalopoles ? Des déserts ponctués de méga-fermes détenues par des consortiums planétaires, maîtrisant ainsi l’alimentation des masses ? Quelles énergies seront nécessaires pour acheminer au cœur des villes les denrées alimentaires ? Quelles surfaces seront dédiées dans ces espaces urbains à une production digne de ce nom ?

Dans nos jardins, à notre échelle, nous avons la chance de produire à proximité de nos foyers une nourriture de qualité et de partager un bien-vivre ensemble en respectant hommes et nature en nous calant sur les valeurs universelles de notre république et sur les valeurs environnementales nouvelles. Nous devrons réaffirmer et peaufiner ces valeurs et consolider nos stratégies de développement pour que les aménageurs qui pensent que nos sites de jardins relèvent de la privatisation de l’espace public, revoient leurs jugements arbitraires. En effet, comme ce fut dit lors de notre assemblée générale, nos jardins pourraient être considérés comme des équipements verts et être pris en compte par les collectivités territoriales au même titre que les équipements sportifs ou culturels de nos villes et de nos villages. La comparaison peut paraître surprenante, mais de cette typologie pourrait naître un débat intéressant sur les attitudes à avoir face aux pouvoirs publics. Car qui gère ? Qui entretient ? Qui utilise les stades et équipements ? Quels moyens humains, matériels et financiers sont mis en œuvre ? Pour quelles populations ?

Ces évaluations quantitatives et qualitatives sur les services que nos espaces rendent à la communauté de vie pourraient être un axe de recherche qui viendrait argumenter les décisions stratégiques que nous devons prendre. Il y a quelque urgence, car déjà les communautés urbaines s’organisent, sur Bordeaux, sur Nîmes, Cergy Pontoise, des commissions spécialisées émergent, elles planifient des chartes et des actions qui ressemblent à celles que nous promouvons. Notre organisation territoriale doit donc s’accélérer, car notre antériorité et notre expérience doivent permettre à ces territoires de gagner du temps.

Le jardinage a la pêche ! Pas une semaine sans émission, sans article, dans les rubriques environnement, santé, alimentation ou sociale, de nos médias. Si vous avez pris en compte cet ensemble d’intérêts, n’oubliez pas votre vocation première de producteurs de légumes, de fruits et de fleurs de qualité. Vos savoir-faire patients, précis et variés, vous apparentent à des artistes du végétal qui cisèlent leurs carrés ou leurs planches, qui s’investissent dans leur parcelle dont l’assemblage aux autres construit des mandalas (1) apaisant et ressourçant. Profitez bien de cet été qui j’espère sera moins pluvieux que le précédent pour nous combler de ses bienfaits.

Gil Melin – Président de la FNJFC

(1) Mandala est un terme sanskrit signifiant cercle et, par extension, sphère, environnement, communauté.

Voir l'édito

Adhérer


Conseils, formations, assurances, lettres d’information et magazine Jardin Familial de France, médiations, financements, représentation auprès des autorités…

Si vous êtes une association et que vous souhaitez adhérer à une Fédération qui saura vous écouter, vous défendre, vous accompagner et vous informer
                                                                         cliquez ici