Histoire

La Fédération et son histoire

La Fédération Nationale des Jardins Familiaux et Collectifs a plus de 100 ans et n’a pas pris une ride !

Ancrée dans l’histoire sociale de la France, la Fédération conserve l’humanisme qui la caractérise depuis sa création et est la référence française des jardins familiaux.

En 1896, l’abbé Jules Lemire, député du Nord, inspiré par le « terrianisme », fonde la Ligue Française du Coin de Terre et du Foyer. L’objectif est clair : mettre à disposition du chef de famille un coin de terre pour y cultiver des légumes nécessaires à la consommation du foyer.

En 1916, la Ligue est chargée par le Ministère de l’Agriculture de distribuer une subvention d’Etat destinée à la création de jardins pour répondre aux problèmes de ravitaillement liés au conflit mondial. Les pouvoirs publics vont à nouveau faire appel à la Ligue dans les années 39-45 pour développer de manière accrue les jardins potagers indispensables en période de pénurie.

En 1920, la Ligue compte 47 000 jardins ouvriers répartis sur tout le territoire. Les dirigeants bénévoles sont influents et font avancer la législation dans le sens des jardins familiaux. Présidents de la République, ministres, écrivains, poètes, savants… soutiennent le mouvement.

Durant tout le 20e siècle, les jardins vont s’adapter aux évolutions de la société française. Les années 70 marquent un net recul du nombre de parcelles : c’est l’époque des « Trente Glorieuses », années d’expansion et de développement économique.

En revanche depuis les années 90, la demande explose littéralement. Si le besoin alimentaire subsiste, la fonction des jardins évolue pour répondre aux nouveaux besoins d’une société en mutation : retrouver un lien et un contact physique avec la nature, lutter contre le stress, manger sainement, développer des relations sociales avec les autres jardiniers… Les jardins familiaux ont réinvesti le cœur des villes avec une mission : créer et renforcer le lien social.

Dates repères

1896

Création de la Ligue Française du Coin de Terre et du Foyer.

1907
La Ligue est implantée dans 63 départements.
1909

La Ligue est reconnue d’utilité publique.

1926

Jules Lemire crée au Luxembourg l’Office International du Coin de Terre et des Jardins Familiaux.

En savoir plus

1952

La loi du 26 juillet 1952 retient le terme de jardins familiaux. Le cadre légal est défini par le Code Rural : "Les jardins familiaux doivent être gérés par des associations loi 1901".

1976

Reconnaissance de la Ligue en tant qu’organisme de protection de la nature par la loi du 10 juillet 1976. La loi reconnaît aux jardins leur caractère d’équipement social, les protégeant en cas d’expropriation.

1992

La Ligue devient la Fédération Nationale des Jardins Familiaux – FNJF.

2006

La FNJF devient la Fédération Nationale des Jardins familiaux et Collectifs – FNJFC.

2007

La FNJFC, la Société Nationale d’Horticulture de France et Jardinot créent le Conseil National des Jardins Collectifs et Familiaux.


Pour compléter cet aperçu historique, voici quelques liens :

 http://gallica.bnf.fr/ en tapant « jardins ouvriers » dans la zone de recherche

 4ème congrès en 1912 à Paris

 5ème congrès en 1920 à Paris
 
 6ème congrès en 1923 à Strasbourg